Evènements à venir

Mardi 12 novembre à 20h, conférence:  

Les Acouphènes: un mot qui fait peur… à tort. Pourquoi ? 

Gaël Vertongen kiné, Nathalie Poncelet hypnothérapeute, Dr Michel Lefrancq ORL.

C’est ce que va tenter de vous faire découvrir cette équipe, comme ils l’ont déjà présenté en avril dernier.

Mieux comprendre quelles sont les causes possibles de ces bruits qui peuvent aller d’un léger bruit à un son intense, parfois insupportable. Savoir qui et pourquoi consulter, quels examens réaliser et quels traitements envisager.
Tout cela va vous permettre de dédramatiser et de reprendre confiance afin de sortir de ce qui semble, à certains, être une impasse. 
Chacun des intervenants évoquera les moyens qu’il met en œuvre ou recommande à ses patients et l’exposé se terminera par une séance de questions-réponses.

PAF: 10 euros                
         7€ pour les chômeurs, les +65 ans
         gratuit pour les étudiants de -26 ans

Réservation sur cette adresse mail: centresantebw@gmail.com. 55 places disponibles, pour être sûr d’avoir une place, vous pouvez faire le versement sur le compte BE22 3631 0300 5047

 

5/5
Samedi 23 novembre 2019 de 9h30 à 13 h
Atelier Journal Créatif:  « Au clair … de soi » , 
Atelier animé par Christine et Marie.
 
Inscription auprès de :
Christine Dupuis tél : 0496 26 29 42 E-mail : tinedupuis007@gmail.com
Marie Orban tél : 0486 84 59 58 Email : marie.harmant@proximus.be

Date limite d’inscription : 18 novembre 2019

Ces ateliers vous invitent à libérer votre créativité, à stimuler votre intuition. Vous êtes tous créatifs. Venez retrouver votre âme d’enfant et vivre l’instant présent. Contempler la beauté de la nature, écouter, respirer, savourer le silence. Construire des images à partir de couleurs, de papiers multicolores. Tout cela dans la joie et l’humour.

Matériel à emporter : un cahier de dessin, le reste sera mis à votre disposition

Prix : 40 euros à mettre sous enveloppe à votre nom

Ces ateliers sont accessibles à tous.

Il n’est pas nécessaire de savoir dessiner.
« Enfin, je ne sais plus dessiner » (Toulouse Lautrec)
« Réinventer sa vie pour en faire une oeuvre d’art et la danser » (Rimbaud)